Coupdecoeurfigurines

Vente de figurines par Internet et dans les salons/expositions

Livonian Brother-1/16

Livonian Brother-1/16
 Cliquer sur la loupe pour voir le zoom 
Livonian Brother-1/16
Référence : FE60
Nom complet : "Livonian Brother of the Sword Muhu"

Marque : FER Miniatures
Matière : Résine de qualité
Echelle : 1/16
Taille : (totale) : 41 mm

Sculpteur : Paul Deheleanu
Peintre box art : Fernando Ruiz

Nombre de pièces : 2

Contexte historique :

Les croisades baltes ne sont pas aussi connues que leurs homologues de Terre Sainte, mais tout aussi importantes dans la construction de la chrétienté en Europe.

Le point de départ officiel des croisades du Nord était l'appel du pape Célestin III en 1195, mais les royaumes catholiques de Scandinavie, de Pologne et du Saint Empire romain avaient commencé à se déplacer pour subjuguer leurs voisins païens encore plus tôt.

Certains ordres militaires ont participé à ces croisades, le plus célèbre étant les chevaliers teutoniques, mais pas le seul. Les Frères livoniens de l'épée ont été fondés par Albert, évêque de Riga, en 1202. L'objectif était d'avoir une force dévouée forte pour lutter contre les tribus païennes qui vivaient dans la région comprenant l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie d'aujourd'hui.

L'un des épisodes les plus féroces des Frères de l'épée fut la campagne pour l'île de Saaremaa, terre des Oeseliens, une tribu païenne estonienne. Ils ont réuni une force de 20 000 hommes et ont conquis les principales forteresses œséliennes, Muhu et Valjala. Les païens ont offert une résistance farouche, mais peu de temps après, ils ont dû se convertir au christianisme.

Néanmoins, le succès des croisés fut de courte durée. Après la défaite désastreuse de l'Ordre de Livonie lors de la bataille de la Saule, qui a conduit à son assimilation en tant que branche de l'Ordre teutonique, les Oeseliens ont renoncé à leur nouvelle religion et ont tué tous les Allemands sur leurs terres.

Produits disponibles : 1
2022-12-31 28.0028,00
Évaluation Aucune évaluation Aucun commentaire Lire ou écrire un commentaire
Ajouter un commentaire
Note
Pseudo
Email (facultatif)
Commentaire
Copier lꞌimage